fbpx

Pourquoi Devenir Franchiseur ?

Vous souhaitez développer votre entreprise à moindre coût ? Vous souhaitez également limiter les risques ? La franchise pourrait bien être la solution dont vous avez besoin. Pourquoi devenir franchiseur ? On vous explique tout dans cet article.
Table des Matières

Qu’est-ce que la franchise ?

Une franchise est un contrat de collaboration entre deux entités, le franchisé et son franchiseur. Le franchisé obtient les droits d’exploitation de la marque ainsi que le droit de commercialiser ses produits et/ou services. En échange, il fournira une compensation directe ou indirecte au franchiseur.

La France détient le plus grand nombre de réseaux de franchise en Europe ! Ces 10 dernières années, le nombre de franchisés a augmenté de 50% tandis qu’en moyenne on compte 70 nouveaux réseaux par an.

Le secteur de la franchise est donc en pleine croissance et séduit de plus en plus d’entrepreneurs et chefs d’entreprise. Nous verrons plus loin dans cet article pourquoi ce système attire autant. 

Les différents types de franchises

La franchise est devenue avec le temps un terme générique pour plus ou moins définir tous types de commerce organisé. Voici les principaux contrats qui diffère d’une franchise classique :

  • La licence de marque, par laquelle le concédant accorde les droits d’exploitation de sa marque qui est le point central du contrat. Les règles à respecter sont plus strictes et il n’y a ni transmission du savoir-faire, ni assistance proposée.
  • La concession est centrée sur la notion d’exclusivité. Le concessionnaire obtient une exclusivité territoriale en échange il s’engage à ne distribuer que les produits du concédant.
  • La coopérative regroupe des commerçants indépendants et actionnaires de leur enseigne. Ces derniers n’ont pas qu’un rôle consultatif comme pour un système de franchise classique mais prennent part activement à la gestion du réseau.

Les prérequis pour devenir franchiseur

Nous savons maintenant ce qu’est une franchise, avant de répondre à la question de « pourquoi devenir franchiseur », il faut d’abord déterminer si vous pouvez devenir franchiseur. Les points primordiaux à réunir étant :

  • Un concept original dont la rentabilité a été prouvée dans une ou plusieurs unités pilotes. Il doit pouvoir être étendu sur tout le territoire régional ou national.
  • Un savoir-faire qui doit être défini lors de la signature du contrat. Peu connu et transmissible ce dernier aura pour but d’améliorer les résultats des franchisés.
  • Un budget car tout projet a besoin de fonds pour se réaliser. Compter un coût entre plusieurs dizaines jusqu’à plusieurs centaines de milliers d’euros.
 

Pour en savoir plus sur le sujet n’hésitez pas à consulter notre article sur comment devenir franchiseur.

Pourquoi devenir franchiseur ?

Quand on se demande pourquoi devenir franchiseur, il y a de nombreux avantages qui ressortent. Quand on crée sa propre franchise, il s’agit avant tout d’une stratégie de développement. Les efforts sont partagés entre le franchiseur et ses franchisés. La création du point de vente est d’ailleurs à la charge du franchisé tout comme la main d’œuvre. 

Le franchiseur a donc la possibilité de se développer rapidement et à moindre coûts. Il gagne en présence sur le territoire. Adopter ce système peut donc permettre d’avoir une présence nationale voire internationale. Présence qui aurait pu être impossible avec un développement classique par succursales. C’est d’autant plus important quant on sait qu’un concept innovant doit se déployer rapidement sur le territoire pour imposer son idée. 

Puisque la franchise demande moins d’investissement qu’un développement classique, elle présente également moins de risques. En effet, comme expliqué plus haut, les plus gros investissements seront à la charge du franchisé. Ainsi en cas d’échec du nouveau point de vente, les pertes seront moindres pour le franchiseur.

Enfin, les franchisés reversent un pourcentage de leurs profits. Appelé également royalties, le montant de cette redevance est définie par le franchiseur dans le contrat de franchise.

Les limites de la franchise

Les avantages ne viennent jamais sans contrepartie, et c’est aussi le cas avec la franchise. 

Parlons de la redevance. Bien qu’elle soit citée plus haut dans les avantages d’être franchiseur, il peut aussi s’agir d’un inconvénient. En effet les revenus seront bien moindres que si vous aviez opté pour un développement en succursales. Il s’agit évidemment de la contrepartie du fait que ce système nécessite moins d’investissement. L’apport étant plus faible, les revenus le seront aussi. La particularité du modèle financier de la franchise est donc un point à prendre en compte lorsqu’on souhaite se lancer.

Les autres principaux inconvénients du système de franchise sont :

  • Il est difficile de contrôler l’activité des franchisés. Bien que les instructions soient inscrites par le franchiseur dans le manuel opératoire, le franchisé garde toujours une grande liberté d’action. Il faut donc être prêt à lâcher un peu prise sur son concept et à faire confiance à ses franchisés.
  • Puisqu’il est difficile de “contrôler” ses franchisés, il y a également un risque pour l’image de votre franchise. Si un franchisé n’atteint pas les normes en termes de qualités (service client, propreté, qualité du produit ou du service, etc), cela aura un impact négatif sur la réputation de votre réseau.
  • Devenir franchiseur est une méthode rapide pour se développer. Cependant les délais pour ouvrir un point de vente peuvent être allongés. Il faut d’abord trouver un candidat, s’assurer qu’il corresponde à vos attentes, signer le contrat de franchise puis attendre que le franchisé se prépare pour lancer son business. Un process de développement efficace est donc primordial si l’on ne veut pas se retrouver avec un développement qui tourne au ralenti. 

Obligations en tant que franchiseur

Nous avons vu que le franchiseur doit transmettre son concept et son savoir-faire, mais les obligations du franchiseur ne s’arrêtent pas là. Si le franchiseur exige une redevance ce n’est pas seulement pour l’utilisation de sa marque. La relation entre vous et vos franchisés doit être mutuellement bénéfique.

Tout d’abord le franchiseur doit fournir avant la signature du contrat le document d’information précontractuelle (DIP). Ce document doit contenir toutes les informations sur le franchiseur et son réseau ainsi que les principales clauses prévues. Grâce au DIP le futur franchisé pourra prendre sa décision en ayant toutes les connaissances nécessaires. 

Ensuite, le franchisé doit obtenir tous les signes distinctifs de l’entreprise. Le franchiseur accorde donc le droit d’exploitation de sa marque, et fournit les éléments nécessaires (logos, sigles, enseignes, etc).

Enfin, le franchiseur a l’obligation de porter assistance à son franchisé. Bien qu’il s’agit là d’un élément clé du contrat de franchise, légalement l’obligation d’assistance se limite à répondre aux questions, difficultés et incompréhensions que le franchisé pourrait avoir. Le franchiseur dispose donc la plupart du temps d’une équipe destinée à l’animation du réseau afin de répondre à cette tâche. Dans la pratique les franchiseurs peuvent mettre en place tout type d’assistance qui contribueront à la réussite du franchisé. Dans ce cas là les modalités devront être inscrites dans le contrat de franchise. Pratiquement toutes les franchises proposent une assistance technique et commerciale. Cette assistance a pour but d’accompagner le franchisé dans son développement et d’améliorer ses résultats. Une formation initiale est également souvent disponible, accompagnée d’une aide au lancement. Il peut aussi y avoir une assistance continue ayant pour but d’améliorer les pratiques du franchisé.

Pour en savoir plus sur les obligations du franchiseur consultez notre article à ce sujet.

Vous l’aurez compris, la franchise ne convient pas à toutes les entreprises. Il faut d’abord posséder un concept et un savoir-faire transmissibles. Une fois les prérequis vérifier il faut avoir la capacité mais également l’envie d’accompagner ses futurs franchisés. Enfin il faudra être prêt à accepter les inconvénients comme des revenus plus faibles. Mais alors, pourquoi devenir franchiseur ? La réponse est simple : si toutes ces conditions sont réunies, le système de la franchise sera le moteur de votre développement. Un développement plus rapide et moins coûteux, ouvrant alors des perspectives qui étaient jusque-là hors d’atteinte.

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
EverFruit Digital logo

Nous utilisons des cookies sur notre site (et aussi avec le café 😁) dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus.